Startup Story : Des solutions technologiques pour réduire la consommation énergétique

By October 26, 2017News

Mongi Marzoug, l’ancien ministre des TICs et ministre de l’Energie, des Mines et des Energies Renouvelables et actuellement Directeur de la gouvernance de l’Internet et du développement du Numérique au sein du Groupe Orange, a été l’invité de ce nouvel épisode de Startup Story by IntilaQ. Lors de son intervention sur les ondes de Jawhara FM, l’ancien ministre a dressé un tableau plutôt pessimiste du développement des secteurs des Tics et des Énergies en Tunisie.

Évoquant les indices sur lesquels se basent le Forum de Davos pour mesurer l’état d’avancement des pays dans ces domaines, il a indiqué que la Tunisie peine encore à établir le cadre juridique adéquat qui permet de s’aligner avec les grandes avancées technologiques à l’échelle internationale et notamment l’évolution de la transformation numérique.

“Sur les 4 indices qui sont le cadre juridique, l’infrastructure, les services et la formation, la Tunisie marche d’un pas lent. Sur le volet réglementaire en particulier”, a affirmé Mongi Marzoug avant de s’interroger sur ce que la Tunisie a fait au niveau de la neutralité des réseaux et les réalisations de la Haute Instance du Numérique.

“De même pour le réseau de Fibre optique. Des investissements, il y ‘en a mais ça reste insuffisant”, a assuré Mongi Marzoug.

Interrogé sur l’évolution du secteur des Énergies, l’ancien ministre a évoqué la crise qui a ébranlé le secteur, notamment avec l’interruption des activités du groupe britannique Petrofac sur l’île de Kerkennah et l’arrêt de la production de pétrole et de gaz dans le sud de la Tunisie en raison des mouvements sociaux.

“Le secteur de l’Énergie a besoin de gouvernance. C’est ce que j’avais signalé à l’ancien chef du Gouvernement Habib Essid quand j’étais ministre de l’Énergie et des Mines”, a indiqué Mongi Marzouk notant que la gouvernance d’Internet est un exemple à suivre d’autant plus de les domaines de l’Énergie et de la Technologie sont complémentaires.

Expliquant que la transition énergétique, le développement des énergies vertes et renouvelables en plus de la digitalisation ont révolutionné le secteur, Mongi Marzouk a avancé que l’énergie conjuguée à la technologie a créé un couple gagnant-gagnant de par les opportunités qui s’en ont dégagées.

“L’Afrique est l’un des continents qui a le plus besoin de cette évolution, notamment la décentralisation de la production et la rationalisation de la distribution et de la consommation de l’énergie. En Tunisie, de grands efforts ont été déployés pour rattraper le train en marche et jouer un rôle clé sur le marché africain de l’énergie”, a-t-il précisé avant de signaler que “l’enjeu, aujourd’hui, est lié à l’électricité et son stockage qui coûte cher”.

Mongi Marzouk a affirmé que “les recherches se focalisent actuellement sur les moyens de donner plus de souplesse aux services de l’électricité en se basant sur la maitrise de la consommation et la distribution et l’utilisation des énergies renouvelables”. “L’internet des objets va beaucoup aider à ce niveau. L’IoT permet non seulement de connecter les objets aux réseaux mais aussi de maîtriser leur utilisation. Si nous arrivons à réunir les technologies de géolocalisation, la 5G et l’IoT, nous parviendrons à rationaliser et maîtriser davantage la consommation de l’énergie” a expliqué Mongi Marzoug avant d’ajouter que “les entreprises et les startups ont beaucoup à faire sur ce volet”.

Startup de la semaine : Geec.tn

Geec.tn est un exemple des startups tunisiennes spécialisées dans le développement de solutions d’efficacité énergétique. Pour en parler, Walid Naffati et Marwen Dhmayed ont invité le CEO de l’entreprise, Adnene Ben Hassine.

“Il y a beaucoup de gaspillage énergétique dans nos administrations et immeubles de bureaux. Les professionnels sont dans l’incapacité de maîtriser cette composante qui d’ailleurs leur coûte très cher, aujourd’hui. Partant de ce constat, nous avons développé une solution qui aide les professionnels à détecter les sources de gaspillage d’énergie et ainsi faire des économies sur leurs factures d’électricité”, a indiqué Adnene Ben Hassine.

Le CEO de Geec.tn a souligné que Skyspark est une solution clés en main de management énergétique. Il s’agit en effet d’un tableau de bord personnalisable qui permet de détecter les dysfonctionnements en fonction des paramètres selon lesquelles l’interface a été programmée, pour ensuite alerter l’utilisateur.

Pour écouter la totalité de l’interview ou le télécharger, rendez-vous sur Soundcloud.

Retrouvez cet article sur : www.thd.tn

IntilaQ

Author IntilaQ

More posts by IntilaQ